Les Monastères de l'Ordre

 

Les Monastères

Les Monastères de l'Ordre de la Vierge Marie constituent une même famille monastique unie, selon le désir de Sainte Jeanne de France, dans la dilection spirituelle et la charité fraternelle.

 

La vie de Prière

"C'est la Science des Sciences, savoir louer Dieu"                                          
(
Ste Jeanne de France)

L'Ordre est contemplatif. Les soeurs considèrent l'Office divin comme l'une des principales missions confiées par l'Eglise au monastère et à chacune d'elles.

 

 
  La beauté de la liturgie que les sœurs auront à cœur de manifester dans la psalmodie de l'Office et les chants de la Messe, est un puissant moyen d'apostolat, recommandé par l'Eglise et en harmonie avec la vie contemplative.

Le premier apostolat du contemplatif est "le service de Dieu dans la solitude et le silence, la prière assidue et une joyeuse pénitence".

 


... C'est pourquoi, avec l'Office, elles s'adonneront généreusement à l'oraison au moins une heure par jour.

La vie fraternelle

Chaque monastère forme une famille. Ses membres seront unis dans une vraie dilection fraternelle qui, avec le service de Dieu est le fondement de l'Ordre de la Vierge Marie.

 

Que les sœurs aient le souci particulier de maintenir la Paix en elles-mêmes et dans les autres.

 

Que les sœurs aient donc des égards les unes pour les autres. Qu'elles s'aident à mieux comprendre et à mieux vivre leur vocation, partageant leurs joies et leurs peines.

Le travail, accompli en témoignage humain de pauvreté, a valeur d'ascèse et de purification; assumé dans l'humble attitude de Jésus et de Marie, il prend valeur de contemplation.
 

Le travail

Comme le Christ et la Vierge ont travaillé de leurs mains pour subvenir à leurs nécessités, que les sœurs soient astreintes à la loi commune du travail.

Que les sœurs donnent un témoignage collectif de pauvreté.

Le monastère accueille volontiers pour de courts séjours,les personnes seules ou les groupes - jeunes et adultes - désirant trouver un climat marial de prière en même temps que la joie fraternelle franciscaine.

 

L'Accueil

L'accueil qui se situe dans l'antique tradition de l'hospitalité monastique répond à un besoin particulièrement pressant dans un monde en quête de silence et de solitude. Aussi les monastères favoriseront l'accueil dans un esprit de charité et de délicatesse fraternelle.

 

2007 - transfert du monastère de Peyruis à Alajuella (Costa  Rica)

2009 - fondation du monastère de Grablin,  près de Lichen (Pologne)

2012 -  Les soeurs quittent le monastère de Menton ; elles sont appelées à une autre mission.