La vie de Sainte Jeanne de France
racontée aux jeunes

             Le 23 Avril 1464, une petite princesse née  à Nogent -le-Roi. Elle est la Fille du Roi de France, Louis XI et de la douce Reine Charlotte de Savoie. Son Père lui donne le nom de Jeanne en souvenir de Jeanne d'Arc qui sauva le royaume de France. Mais Louis XI est déçu, il avait tant espéré un fils pour lui succéder et voilà que c'est une fille. Furieux , il refuse d'accueillir la petite Jeanne et la confie  aux bons soins d'Anne de Culan, femme de François de Beaujeu, baron de Lignières, en Berry.

Jeanne grandit dans l'amour de Dieu et de la Vierge Marie. C'est une jolie princesse au visage doux  et au coeur d'or, cependant une déviation de la colonne vertébrale la handicape. Elle restera de petite taille et boitera toute sa vie. Vers l'âge de sept ans elle reçoit en son coeur une révélation de la Vierge Marie qui lui dit: « Avant ta mort, tu fonderas une religion en mon honneur et, ce faisant, tu me feras un grand plaisir et me rendras service ».

Selon la coutume dans les familles royales à cette époque, Jeanne est mariée toute jeune à son cousin Louis d'Orléans. Jeanne aime son mari, il est beau et fort , elle le reçoit comme un cadeau de Dieu. De son côté, Louis aime les fêtes, la chasse et la danse, mais il n'aime pas cette Jeanne qu'on l'a obligé à épouser et qu'il ne trouve pas belle. Mais voilà que le roi Louis XI meurt, il laisse son trône à Charles VIII, le petit frère de Jeanne. Charles aime beaucoup sa soeur, hélas, il meurt subitement laissant le trône de France à Louis d'Orléans qui prend le nom de Louis XII. Le 17 décembre 1498 il se sépare de Jeanne pour épouser Anne de Bretagne. Jeanne n'est plus reine de France.

Pour adoucir sa peine, Jeanne a près d'elle un ami, le Père Gabriel Maria, un franciscain qui l'aidera pour la grande mission que lui a confiée la Vierge Marie : fonder un ordre religieux en son honneur. Mais en attendant Jeanne a reçu le duché de Berry. La voilà donc duchesse et mère de tout un peuple qui souffre de la peste et du récent incendie qui ont ruiné  cette région. La "Bonne Duchesse" comme l'ont appelée les Berruyers, se dépense sans compter auprès des plus pauvres  et des enfants sans instruction.

Mais Jeanne n'a pas oublié sa promesse faite à la Vierge Marie et le 27 mai 1500 elle reçoit à Bourges les premières jeunes filles désirant devenir Annonciades. Ce sont de petites filles de 9 à 12 ans, jeunes certes, mais sachant fort bien ce qu'elles désirent. Elles aiment Jésus et pour lui plaire, elles choisissent d'imiter la Vierge Marie, la femme qui a le plus aimé le Christ. Elles apprennent aussi à connaître Saint François d'Assise, un grand ami de Jésus, que Jeanne aime aussi beaucoup.

Pour fonder un ordre religieux, il faut des jeunes filles mais aussi une maison que l'on appelle un monastère et il faut aussi, une Règle. La Règles est un texte écrit qui contient  toutes les instructions nécessaires pour être une véritable Annonciade. Lorsque le Père Gabriel Maria demanda à Jeanne ce que devait contenir la Règle,  celle-ci lui  rapporta le désir de la Vierge Marie: « Fais écrire tout ce qui est écrit en l'Évangile que j'ai fait en ce monde, fais-en une Règle et trouve moyen de la faire approuver du Siège Apostolique. Sache que pour toi et pour tous ceux et celles qui voudront la garder  c'est la voie sûre d'accomplir le plaisir de Dieu.» Gabriel Maria se met tout de suite au travail puis part pour Rome voir le Pape.

Le 12 février 1502 est un grand jour pour l'Annonciade. Le pape  Urbain VI vient d'approuver la Règle de l'Ordre de la Vierge Marie. L'Annonciade est née dans l'Eglise de Dieu. L'ordre est confié à la sollicitude des frères de Saint François d'Assise qui devront toujours veiller sur lui. La Vierge Marie a tenu sa promesse. Jeanne, en toutes choses, a gardé sa confiance en Dieu, et Dieu ne l'a pas déçu. Tous sont dans la joie.

Les petites filles ont grandi et sont maintenant de véritables Annonciades. Il est temps pour elles de s'engager pour toujours a la suite de Jésus et de Marie. C'est le jour de leur profession, nous sommes le 9 novembre 1504. Voulant donner toute leur vie à Jésus, les postulantes changent de vêtement, de nom et font trois promesses au Christ: de n'appartenir qu'à Jésus, d'être pauvres comme lui  pour être libres de le suivre partout, et de toujours lui obéir.

Nous sommes le 4 février 1505, Jeanne n'a que 40 ans mais sa mission est achevée. Il est temps pour elle de partir voir enfin celui qu'elle a tant aimé, le Christ Jésus, et la Vierge Marie qui a été pour elle sa Mère, son modèle, sa consolation et sa joie. Toutes les petites Annonciades pleurent leur fondatrice et le peuple de Bourges sa bonne duchesse. Voilà 400 ans que Jeanne est entrée dans la Vie éternelle. Et l'Eglise nous l'a donnée pour modèle en la déclarant Sainte le 28 avril 1950. Sainte Jeanne de France, priez pour nous !